L’équipage 194, Marie Ménager et Pénélope Richard sponsorisé par M6 et ISUZU et courant pour l’association Enfants Soleil remporte le Relais Constructeurs Médias du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc 2010.

Philippe Vallier dirigeant de la société ISUZU s’est rendu à BERCY pour recevoir des mains du chef de cabinet  monsieur François Gilles Egretier du ministre Christine Lagarde un chèque de 15 000 euros qui a été remis à l’association le 2 septembre 2010, etaient présents à cette cérémonie  Dominique Serra fondatrice du célèbre rallye des gazelles ainsi que Stéphane Albor et Denis Le Conte qui ont  assuré la partie préparation et maintenance  pendant le rallye.

Et bien sur n’oublions pas la très séduisante Co pilote Pénélope Richard.

La vice présidente de l’association, Annie Colin, nous remercie.

Voir l’album photo

 

Madame, Monsieur,

Nous avons bien reçu votre chèque d’un montant de 15 000 euros destiné aux personnes déshéritées d’Haïti. Nous vous remercions chaleureusement en leur nom.

Il s’agit pour notre association, qui travaille depuis plus de 12 ans dans ce pays où la misère est inimaginable, d’une somme très importante, que nous utiliserons au centime près pour un projet au service des populations les plus démunies, en particulier pour les enfants. Il faut imaginer que dans ce pays un repas complet pour des enfants est une véritable fête, que pouvoir aller à l’école est le vœu principal des petits, si souvent contraints de travailler à 6 ou 7 ans. C’est donc un grand bonheur que vous et nos géniales gazelles, Marie et Pénélope, leur apportez avec cette contribution.

Nous agissons actuellement dans le cadre de la post urgence : reconstruction des écoles détruites et réalisation de projets générateurs de revenus tels que développement de l’agriculture et de la pisciculture dans les campagnes où sont réfugiés des milliers de familles qui ont tout perdu. Les conditions de vie à Port au Prince et dans les grandes villes sont très dures avec des dizaines de milliers de personnes encore dans la rue, les pluies, les cyclones qui menacent.  Beaucoup de personnes ne peuvent revenir à la capitale et sont accueillies en province par des familles déjà dans la misère. C’est pourquoi, en plus des écoles, nous y développons des projets qui permettent de donner du travail et l’espoir d’une vie nouvelle à cette population d’anciens paysans échoués dans les bidonvilles.

Nous avons présenté plusieurs projets et attendons les résultats de divers bailleurs de fonds. Nous intégrerons votre don à l’un des projets, en apport en fonds propres, dès que nous aurons ces réponses (sans doute courant juillet), nous vous en informerons aussitôt. Ce sera très vraisemblablement pour la dernière école qu’il nous reste à réparer et rénover, à Port au Prince, ou à un projet de développement de cultures vivrières à Verrettes, dans l’Artibonite, où nous créerons une expansion des jardins communautaires existants depuis 2003. Un bilan de ces actions vous sera bien évidement communiqué.
Nous apprécions beaucoup le fait de lier une compétition à une aide humanitaire, et c’est tout simplement merveilleux que de jeunes femmes, au milieu du désert, pensent à nos haïtiens, si attachants, si terriblement touchés par le destin, à l’autre bout du monde. Nous ferons tous les efforts pour que cette aide soit efficace et rapide.

Avec nos remerciements, nous vous prions d’agréer, Madame, l’expression de nos sentiments les plus sincères.

Pour Enfants Soleil, Annie Colin, Vice Présidente. »

 
 
 
 
 
 
 

 

 

Les commentaires sont fermés.